Un animal de compagnie dans le cockpit

Quelque chose qui a été dans mon imagination beaucoup ces derniers temps est le sujet principal de la montée en flèche avec des chiens d’animaux domestiques, et la manière de le transformer en la meilleure expertise à la fois pour l’homme et pour les animaux domestiques. J’ai volé avec mon chiot pour une variété de fonctions et je me suis souvent demandé comment les changements d’altitude et les émotions grandissantes se traduisaient en un copain à plusieurs pattes. J’ai fait quelques recherches sur ce que vous devriez considérer lorsque vous montez en flèche avec le chiot, et au cas où ils doivent rester sur une pelouse. J’ai constaté que le fait de voler avec son animal de compagnie est vraiment un élément essentiel pour de nombreux pilotes d’avions privés. Avoir la possibilité d’emmener votre chien de compagnie en vol peut vous plaire, mais pensez aux points suivants avant de vous rendre à l’aéroport.

Légalement, la section américaine de l’agriculture a le mot de la fin en ce qui concerne le transport des animaux par avion. Les exigences générales stipulent que l’animal familier doit avoir au moins 8 jours d’âge et une bonne santé. De plus, lorsqu’un animal traverse les frontières express, il doit utiliser une vaccination antirabique et un certificat médical global raisonnable, délivré par un vétérinaire qualifié au cours des quatre semaines de voyage. Si vous envisagez de prendre l’avion hors de la région, vous devez vous préoccuper de plus de points, alors contactez le lieu de travail à l’étranger de votre lieu de villégiature pour obtenir des informations et des faits supplémentaires. La condition physique de votre chiot est la prochaine chose à considérer. Il est conseillé d’adopter ces personnes chez un vétérinaire dans les 30 jours de votre voyage et de vous demander précisément si vous rencontrez des problèmes qui pourraient nuire au vol de votre animal de compagnie. Un certain nombre de médicaments sur ordonnance peut être un problème ou une pression supplémentaire de l’expérience de vol peut être très lourde pour plusieurs chiots. La plupart des vétérinaires s’accordent pour dire qu’il doit être absolument inutile de séduire votre chien pour qu’il puisse circuler dans l’air, et une planification et une détermination minutieuses font de lui un lieu de rencontre efficace pour tous. Une fois que vous avez déterminé que votre chien est officiellement et apte à voyager, vous devez trouver le meilleur moyen de le satisfaire depuis l’avion. Éloignez-vous des quantités anormales d’eau et de nourriture pendant les heures qui précèdent environ le voyage, surtout si vous vous apprêtez à posséder un long voyage. Un chiot nerveux peut bénéficier de votre promenade ou opérer brièvement avant l’évasion.

Les chiens peuvent ressentir votre niveau de stress. Essayez donc de rendre les occasions de vol amusantes et agréables, de sorte qu’elles ne soient généralement pas effrayées. Tout comme les personnes doivent être attachées, les chiens de compagnie doivent également être garantis depuis l’avion. Cela peut être fait en les plaçant dans une caisse à l’intérieur du siège ou du compartiment à bagages, ou en utilisant des bandes sous son contrôle. Le sentiment le plus grave est que votre animal de compagnie s’égare autour de l’arrière de l’avion au moment du décollage; éliminez ainsi toute angoisse excessive en les obtenant. La tâche suivante est de créer votre chien de compagnie aussi confortable que possible en avion, en offrant à tous une combinaison de sécurité de la vue et de l’ouïe, des jouets de votre propre maison, aviation de l’eau à boire normalement ou des anti-pressions à leur anxiété. Vous devez vous rappeler que cette rencontre peut être assez bruyante et étrange, donc ils seront probablement très terrifiés au début. Nous avons certainement découvert que notre canine fait beaucoup mieux sur les vols où elle a ses Mutt Muffs comme protection auditive.

Non seulement cela supporte-t-il bloquer le son du moteur, mais cela lui donne une tension délicate qui a un résultat apaisant. Assurez-vous de vérifier votre propre chiot toutes les deux minutes pour vous assurer qu’il n’a pas trop peur. C’est à ce moment que la persistance peut grandement aider, car le chiot aura probablement besoin de rassurer les premières fois où il volera. Après l’atterrissage, assurez-vous d’avancer et promenez votre chien dans la promenade pour éliminer toute sensation de serrement qu’il pourrait réellement ressentir juste après avoir été attrapé dans l’avion. C’est également un excellent moment pour réfléchir à ce qui vous convient et à ce qui s’accroît pour votre prochain voyage avec cet ami à quatre pattes. Notre plus grand défi consistait à insérer des poils de chien dans l’avion, mais nous essayons ensuite de passer l’aspirateur et de le rouler.

Les commentaires sont clos.